Posts du forum

ndlps04
10 déc. 2020
In Anciens évènements
Pour vous compter mon histoire de la famille namastesy, il faut remonter très loin dans le temps, au fin fond d’une contrée campagnarde proche astrub. Papa était un cra (mister) débordant d’énergie et de savoir-faire qui passait son temps à travailler sa terre et aidait les pauvres gens dans leurs quotidiens au le petit village d astrub. Pendant longtemps il vécut seul dans sa petite cabane proche d’une rivière construite de ces mains entre foret et montagne il travaillait la terre mais aussi la forge, une passion pour la l’alchimie et les joyaux égaillait c est longue journée de solitudes. Par une belle fin de journée, alors qu'il travaillait sur ces potions, il aperçut de la fumer au-dessus de la cime des arbres à côté des plaines des bouftous, "tien des voyageurs se dit-il" puis ce replongea dans ces potions. Au bout de quelques heures, mort de fatigue il alla ce coucher. Au petit matin alors que le soleil rentrait à peine par la fenêtre, quelqu’un frappa à la porte lui demandant de l’aide, il ouvrit la porte et trouva une eliotrope (stesy) affaiblie et blessée par les combats. Il l’aida à se relever et l’a fit entrer pour la soigner. Elle lui expliqua qu’elle était une voyageuse combattante ogrest et qu’elle avait perdu ces frères et sœurs d’armes pendant une terrible guerre. Mais ne put finir son histoire et s endormi de fatigue. Papa pris plusieurs jours pour la soigner, potion et bandage la remettre petit à petit sur pied. Tout au long de ses soins, elle lui expliqua ce qui c'était passé et d’où elle venait et papa l’écoutait avec attention et admiration. Au fur et à mesure que les jours passèrent, une complicité naissaient entre eux et un amour grandissant était née. Et je suis arrivée, moi la petite hypermage (namastesy), grandissant d'histoire de maman que j’adorais écouter le soir pour m’endormir (d’ histoires inventées dans des lointaines contrée, de combat acharnée d’ amour et de savoir perdu) et papa qui m’apprenait tous ce qu’il savait faire( le bois , les plantes, la maroquinerie, etc). J'ai passé mon enfance à combattre mes monstres imaginaires et à créer mes petits savoir-faire. Grandissant à l’école d hypermagie, je passe mes années rêveuse, soif de vivre de encore plus de nouvelles aventures et à raconter nos vacances un peu fofolles à mes camarades. Durant ces années à valider les diffèrents cycles, je fis la rencontre d’un panda ( pad ) dont je tombe éperdument amoureuse. De notre amour naisse, 3 petites amour capricieuses : _Ossa qui passe son temps avec ces animaux à les dresser et elle a un don, _Eni toujours à travailler sur ces potions et ça cuisine pour soigner sa grande sœur qui ne manque pas une seul fois de ce faire mal avec ses animaux, _Eca toujours prête à aider ces grandes sœurs et à faire des bêtises, et a jouer au cartes Comme chaque années, pendant les vacances, et des fois non s’en mal, maman réussissait à motiver papa, à partir nous faire vivre de folle aventure inoubliable, que ce soit à Sufokia, Bonta( ma naissance) ou même au quatre coin du monde des 12 comme à Saharache ( la naissance d’ Eca), à la foire du troll (la naissance d’ Eni), ou encore sur Bulbiza ( la naissance de Ossa); ( que je pourrais vous compter dans d’ autre aventure « les vacances de la famille namastesy » ). Cette année-là, alors que nous passions des vacances avec toutes la famille ( mes beau parents et mes parents et les enfants qui avaient bien grandis) près des plages du mont zinit. Un soir nous nous sommes vu réveiller par des pleures qui venaient de petite grotte à côté du campement, très inquiets les parents alla vérifier, nous demandant d’attendre à l entré, des cris et hurlement de peur ce fit entendre du fond de la grotte quand tout à coup l’entrée de celle-ci s’effondre, nous crions, nous appelions nos parents pour savoir si tout allait bien, car nous entendions que des cris, mais personnes ne répondaient. Par le bien d 'une fissure, papa nous appella, nous voyons les parents combattants, au loin, un horrible monstre avec des cornes ainsi que d’autres bêtes horrifiants. Il fit passer un petit bébé ouginak et nous demande dans prendre grand soin, il nous dit aussi dans un dernier effort juste avant de se faire attraper que le passer de maman ressurgie, Ogrest était de retour (mais nous ne comprenions pas) et qu'il faut aider ces villageois à se débarrasser de ce monstre. Nous pleurions, hurlions de ne pas pouvoir aider nos parents à s’en sortir. Ce monstre captura nos parents et nous avons entendu qu’ils allèrent les amenés au sommet pour les vendre en t’en qu’esclave. Abasourdis par ces mots nous avons pris la décision d’aller les libérés nous-même et nous voilà sur les chemins où de périlleux périples nous attendaient. Pad nous conduits jusqu’en Pandalousie, (son pays natal), et durant notre voyage certains paysages de vallée, de cascade d’eau et de montagnes, ainsi que bons nombres animaux, nous rappelaient, a moi et mes enfants, quelques choses mais nous ne savions quoi. En arrivant là-bas nous avons retrouvé les frères et sœur de Pad et nous leurs avons raconté tous ce qui c’étaient passer. Ils nous font connaitre de puissant allier et nous fîmes la connaissance d’une guilde « la Pandemania » qui prirent la décision de nous aider dans notre quête. Ils nous ont pris sous leurs ailes, enfin nous allions pouvoir retrouver nos parents. Ils nous ont raconté un peu plus sur le passer de maman et sur l’histoire son ancienne guilde, c’est alors que moi et mes enfants comprenions que tous les comptes qu’elle nous inventait, le soir depuis nos tendres enfances, pour s’endormir, ainsi que les paysages que nous vîmes pour venir jusqu’ ici étaient vrai. Moi et pad avions enfin élucidé la phrase de mon papa c’était Ogrest qui les avaient capturés nos parents, c’était ogrest le monstre des histoires de maman. Laissant la petite Ougie et les enfants aux familles de la guilde, nous repartions sur le chemin du sommet du mont Zinit avec les meilleurs combattants de Pandemania. Nous savions que la tâche n’allait pas être si facile mais grâce aux comptes et histoires de maman, nous trouvions sur nos périples des allier mais aussi renforcions nos rangs de solide guerriers et guerrières voulant tuer Ogrest, Nous bravions les dangers, les donjons de toutes sorte pour se rendre au sommet. Nous vainquions des monstres de plus en plus effrayants et plus fort les uns que les autres. Au bout d' un mois nous arrivions enfin au sommet. Cacher dans les montagnes tout autour du village de ce monstre, nous observions les fait et geste de ces vermines et l asso fût donner juste avant le lever du jours. Ne s'attendant pas à se faire prendre d’assaut, le village disparait sous les flammes de combat acharnée, de sang versé, et de mort gisant sur le sol. Le combat fût rude. Malheureusement ma joie était aussi grande que de courte durée car certes nous avions délivré bon nombre de personnes qui allaient t être vendu comme esclave, et quelle joie de pad de retrouver ces parents, mais ogrest n'était pas là et mes parents non plus. Les parents de pad nous expliquent que mon papa et ma maman ont été amené il y a quelques jours avec ogrest sur l’île d’osadomas un dragon volant non loin de la cité des pirates de poup islande afin d’être pendu sur la grande place. Je m’effondre en larme, pad m’épaule et m’encourage à reprendre confiance en moi afin de ne pas perdre espoir. De retour au village pad, même si l heure était a la fête, moi et pad expliquons tristement pourquoi leur papi et mamie ne sont pas là avec nous. nous voyons dans leur yeux une haine grandissantes envers ogrest …. PS : dsl pour les fautes d'horographe.
2
8
64

ndlps04

Plus d'actions